Piquetage de la chambre / Détails sur la chaux

La chambre avance. La chaux produit une poussière incroyable! Mais le rendu final devrait être à la hauteur!
 
IMG_1113
 
IMG_1155
 
 
Et voilà une fois fini. Nous ferons les enduits au printemps, il est trop tard dans l’année.
 
IMG_1153
 
 
La chaux est obtenu par calcination du calcaire ce qui donne de la chaux vive, puis mélangée à de l’eau elle devient alors éteinte.
Il existe 2 types de chaux naturelles:
– la chaux aérienne qui est uniquement composée de calcaire. Sa prise se fait en réaction avec l’air et est donc très longue (carbonation).
Elle est dénommée CAEB (Chaux aérienne éteinte pour le bâtiment), et on retrouve le sigle CL90
– la chaux hydraulique qui est composée de calcaire contenant de l’argile. Sa prise se fait au contact de l’eau. Plus il y a d’argile, plus elle est hydraulique et plus elle est hydraulique, plus sa prise avec l’eau est rapide et plus elle est résistante à la compression. Elle est dénommée NHL 2 / NHL 3,5 / NHL5.
Il existe de nombreuses autres sortes de chaux, mais coupées avec du ciment ou autre, donc à proscrire dans le bâti ancien!
 
La prise doit se faire entre 8 et 20°; c’est pour cela qu’il ne faut pas l’utiliser l’hiver.
 
Les propriétés de la chaux :
 
Antiseptique, elle désinfecte, assainit l’atmosphère.
Elle laisse respirer les maçonneries donc réduit l’humidité et évite ainsi la condensation de l’eau.
Son rendu décoratif est exceptionnel, notamment un velouté unique à l’intérieur comme à l’extérieur. Une décoration en chaux est « vivante » : le matériau respire et ses moirages varient en fonction de l’hygrométrie ambiante. Enfin elle se patine et vieillit extrêmement bien.
 
 
Encore un magnifique lever de soleil, sur notre jardin dont le débroussaillage est enfin terminé!
 
IMG_1127

Laisser un commentaire