Rétrospective 4 ans

Voila 4 ans de travaux, intense, avec de belles étapes réalisées
 
Ce que nous avions fait en 3ans:
 
Rétrospective des 3ans
 
Et ce qui a été fait dans l’année:
 
Fin des toitures de la maison et enduits des façades EST, SUD et OUEST; pré-ouverture d’une nouvelle double porte de la façade sud.
 

 

 

 

 
 
Aménagement en cours d’une 5eme chambre avec SdB et WC
 

 

Façade appentis

Dans la continuité nous attaquons la façade et le pignon de l’appentis, en bien mauvais état; la partie basse est un pur en pierre avec l’angle recouvert de ciment, ayant donc fait pourrir la poutre réalisant l’encoignure.
Une fois de plus on voit bien que le ciment bloque l’eau, empêche le bois de respirer et le fait pourrir au fil du temps… D’où l’impératif d’utiliser de la chaux!
 
Nous commençons donc par refaire cette partie là, après avoir piqueté l’ancien enduit
 

 

 
Remplacement de l’encoignure en chêne:
 

 
Puis à nouveau enduit!
 

 

 
 
Enfin réfection de la partie haute, en châtaigner non déligné acheté l’année dernière chez Bellême bois ce qui lui a permis de sécher.
 

 
Mise en place d’un écran de sous toiture avec contre liteaux sur le même principe que pour de la toiture; afin de garantir l’étanchéité et de laissez respirer le bois
 

 

 

 
 
Et voici donc 3 façades terminées!!
 

Abattage du poirier

Nous profitons que des bucherons abattent l’un des bois proche de chez nous pour leur demander d’abattre notre poirier sauvage, penchant du côté de la dépendance, et apportant énormément de poids qui en pourrissant attirent les guêpes et frelons…
 

 
Le bucheron repart avec n’étant pas équipé pour fendre une telle quantité de bois!
 

Ouverture façade

Afin de pouvoir terminer l’enduit chaux de la façade, nous devons réaliser le jambage et linteau de la future ouverture de la pièce cathédrale. Tout d’abord marquage de l’ouverture:
 

 
Perçage du mur à l’emplacement du 1er pallier
 

 
Au préalable nous avons été acheter des briques à la Briqueterie des Chauffetières et de la roche de Noyant chez Point P
 

 
Les pierres sont assez lourdes 75kg environ il faut trouver des astuces pour les mettre en place..
 

 

 

 
Puis perçage de l’emplacement du second pilier
 

 

 

 
Après avoir laissé prendre 1 nuit, perçage de l’emplacement du linteau. Etant donné que nous perçons que la moitié du mur, nous étayons seulement au centre
 

 

 
Puis montage et mise en place du linteau acheté chez Bellême Bois
 

 
Remontage du mur sur la partie supérieure. Utilisation de chaux NHL5 pour une prise rapide
 

 

Suite de l’aménagement de l’étage 4

Les dernières pièces de l’étage (1 chambre, 1 sdb et 1 WC) avancent également en parallèle des enduits, mais forcément un peu au ralentis…
 
Mise en place du pare vapeur
 

 
Puis pose des rails et du BA13
 

 

 
 
Fin de la pose des solives avec le passage de l’ensemble des réseaux (eau, évacuation et électricité) avant la pose du plancher agglo
 

 

 
Pose du sol
 

 
 
Réalisation des cloisons
 

 
Passage de toute l’électricité puis isolation laine de bois
 

 

 
Et cloisonnement!
 

 

Enduit façade sud partie 1

Nous allons profiter des nombreux jours fériés de mai se succédant pour faire l’enduit de la façade sud.
Celui ci sera gratté, donc réalisé en 1 passe, façade moins haute et moins exposée aux intempéries que le pignon ouest refait précédemment
 
Nous commençons par piqueter l’ensemble de la façade. Nous nous arrêtons à la limite avec la grange cathédrale séparé par chainage en brique, à l’origine la maison devant certainement s’arrêter là; car pas assez de temps en 1 semaine pour tout faire.
 

 

 
Début de l’enduit, nous réalisons morceau par morceau en utilisant les séparations naturelles de la maison pour limiter les raccords. L’avantage de la chaux en l’arrosant régulièrement est que la prise est lente, le record est donc quasiment invisible…
 

 

 

 
Il faut ensuite gratter, une fois la prise suffisamment aboutie mais pas trop non plus… Environ 24h après.
 

 
Et voici le résultat! Transformation et renouveau de la maison
 

 
Au passage réalisation de l’appentis sud, ayant une petite surface, puis des joins entre les briques
 

 

 
L’astuce est qu’après avoir fait les joins, brosser le surplus d’enduis ayant débordé sur les briques, puis terminer par un nettoyage à l’éponge. Nettoyer à l’éponge sans brosser est beaucoup plus long!
 
La comparaison avec la partie ancienne de la partie droite est flagrante…) L’ancien enduis avait au moins 60/70ans, voir plus mais difficile à estimer.
 

 

 
La fin de l’enduit sera fait au mois d’aout, après avoir réalisé une ouverture supplémentaire dans la façade, afin de ne pas avoir à refaire l’enduit dans quelques années…
 
 
Changement et réalisation des 2 paires de volets des fenêtres qui étaient encore ceux d’origine et fatigués!..
 

Enduit pignon

C’est partit pour l’enduit du pignon, souhaitant faire un enduit plein afin d’avoir une bonne résistance étant un pignon ouest fortement confronté aux intempéries …
Donc 3 couches d’enduit: tout d’abord un gobetis permettant de combler les gros trous entre les pierres (il y en avais beaucoup en partie haute car en mauvais état!) et permettant également une bonne adhérence pour le corps d’enduis. Ensuite le corps d’enduit afin de recouvrir le mur; puis la couche de finition pour l’aspect esthétique qui peut être taloché à l’éponge ou à la truelle.
 
Le gobetis:
mélange assez gras avec un dosage de 1 chaux pour 2,5 sable environ
 

 

 
 
Le corps d’enduit:
Des adhérents de Maison Paysanne de l’Orne sont venu nous aider afin de réaliser ce travail conséquent dans la journée; la pluie et le froid étaient malheureusement au rdv ce qui n’a pas facilité la tâche…
 

 

 

 
Après une dure journée de labeur:
 

 

 

 
La couche de finition
Enduit taloché à l’éponge. Le ration de sable doit être assez important: 1 chaux pour 3 à 3,5 sable.
Pour faciliter le calcul pour 1 bétonnière avec 1 sac complet de chaux: une brouette arasée= 60litres, un sac de chaux NHL 3,5 CESA = 50 litres…
 

 

 
Il a fait chaud ce jour là, l’enduit à donc tendance à faiencer (micro fissures) malgré avoir beaucoup arrosé le pignon avant et pendant la prise de l’enduit afin de la ralentir.. Il y aura donc des fissures à reprendre après…
 
Le résultant est dans tous les cas satisfaisant!!

Préparation des enduits

En vue de la réfection des enduits, et pour commencer du pignon ouest, quelques préparations sont nécessaires:
 
 
Livraison de sable orange de la carrière de Bizou où nous avions été au début de notre restauration. 10 tonnes de sable!!
 

 
Puis achat de chaux Saint Asthier NHL3,5,

 
Un conseiller technique de chez eux est passé nous recommander sur le bon produit à utiliser. Leurs chaux hydraulique étant totalement naturelle, elles correspondent donc bien pour les enduits extérieurs. La chaux utilisée ne doit pas être plus dure que les pierres de la maison. Les pierres étant dans la majorité semi tendre, la NHL3,5 est donc le bon choix.
Saint Asthier ne vends pas en direct, il faut passer par un distributeur: Planete Mat à Saint Martin du Vieux Bellême.
 
Il y a de quoi faire!:
 

 

 
 
Puis piquetage de l’enduit
 

 
Mise en place d’un second échafaudage en partie haute
 

 
Il y a du ciment sur la partie haute, le long du chevron de rives, il faut tout enlever, le ciment bloque l’eau et fait ouvrir le bois.
 

 
Nettoyage de l’ensemble au compresseur puis au jet d’eau.
 

 
Prochaine étape: réalisation d’un gobetis (Le gobetis est une couche d’accrochage, riche en liants, qui permet de faire adhérer un enduit sur un mur)