Restauration puits suite

La partie basse ayant suffisamment séchée (cf partie 1), nous pouvons attaquer la partie haute, qui elle aussi est en assez mauvais état!.

Suppression de l’ancien ciment, qui a fait plus de dégâts que de protection, puis nettoyage, et rejointoiement des pierres.

Réalisation par la suite du corps d’enduit de la partie basse

Corps d’enduits sur la partie haute

Et dernière couche d’enduits, en orange de Bizou

Enduit façade nord

Afin d’avoir une continuité dans l’enduit façade nord, la partie aussi de l’abris du bois ayant été faite l’année dernière (voir ici), nous réalisons la petite partie adjacente à la partie se trouvant au dessus de l’abris

Il n’y a plus qu’à attendre que l’enduit sèche pour retrouver la couleur de l’autre partie

Reste à réaliser la partie gauche de l’abris du bois, d’ici peu, il faut d’abord agrandir l’ouverture de la fenêtre et la transformer en porte

Aménagement 2ème dépendance suite 4

Suite de l’aménagement de la seconde dépendance. Mise en place d’un plancher afin de créer un grenier pour du stockage.

La difficulté est de monter des madriers de près de 70kg et de les passer au dessus de l’entrait de la toiture. Mise en place d’une poulie pour faciliter la tâche

Pose du plancher et mise en scellement des corbeaux (supports métalliques dans le mur supportant le madrier)

Restauration puits

Le puits étant en très mauvais état (linteau pourri, pierres qui tombent) nous lançons sa restauration.

Une grosse couche de ciment avait été mis sur le pourtour pour le protéger mais cela a été pire que tout. De plus des racines de la haie et du livre sont rentrées dans le mur et on desséché une bonne partie des enduits en terre d’origine.

Voici la 1ere partie de la restauration avec la remise en état de toute la partie basse. En attendant que la chaux sèche pour attaquer ensuite la partie haute

Toiture dépendance 1

Nous profitons de cette période particulière de confinement pour avancer sur les travaux!!!!

Nous nous mettons donc à la seconde partie de la 1ere dépendance qui est vraiment en mauvais étant. Achat in extremis de chevrons le jour d’annonce du confinement, nous avions le reste en stock déjà.

Une bonne chose de faite, que nous aurions du faire l’été prochain.