Enduit façade sud partie 1

Nous allons profiter des nombreux jours fériés de mai se succédant pour faire l’enduit de la façade sud.
Celui ci sera gratté, donc réalisé en 1 passe, façade moins haute et moins exposée aux intempéries que le pignon ouest refait précédemment
 
Nous commençons par piqueter l’ensemble de la façade. Nous nous arrêtons à la limite avec la grange cathédrale séparé par chainage en brique, à l’origine la maison devant certainement s’arrêter là; car pas assez de temps en 1 semaine pour tout faire.
 

 

 
Début de l’enduit, nous réalisons morceau par morceau en utilisant les séparations naturelles de la maison pour limiter les raccords. L’avantage de la chaux en l’arrosant régulièrement est que la prise est lente, le record est donc quasiment invisible…
 

 

 

 
Il faut ensuite gratter, une fois la prise suffisamment aboutie mais pas trop non plus… Environ 24h après.
 

 
Et voici le résultat! Transformation et renouveau de la maison
 

 
Au passage réalisation de l’appentis sud, ayant une petite surface, puis des joins entre les briques
 

 

 
L’astuce est qu’après avoir fait les joins, brosser le surplus d’enduis ayant débordé sur les briques, puis terminer par un nettoyage à l’éponge. Nettoyer à l’éponge sans brosser est beaucoup plus long!
 
La comparaison avec la partie ancienne de la partie droite est flagrante…) L’ancien enduis avait au moins 60/70ans, voir plus mais difficile à estimer.
 

 

 
La fin de l’enduit sera fait au mois d’aout, après avoir réalisé une ouverture supplémentaire dans la façade, afin de ne pas avoir à refaire l’enduit dans quelques années…
 
 
Changement et réalisation des 2 paires de volets des fenêtres qui étaient encore ceux d’origine et fatigués!..
 

Enduit pignon

C’est partit pour l’enduit du pignon, souhaitant faire un enduit plein afin d’avoir une bonne résistance étant un pignon ouest fortement confronté aux intempéries …
Donc 3 couches d’enduit: tout d’abord un gobetis permettant de combler les gros trous entre les pierres (il y en avais beaucoup en partie haute car en mauvais état!) et permettant également une bonne adhérence pour le corps d’enduis. Ensuite le corps d’enduit afin de recouvrir le mur; puis la couche de finition pour l’aspect esthétique qui peut être taloché à l’éponge ou à la truelle.
 
Le gobetis:
mélange assez gras avec un dosage de 1 chaux pour 2,5 sable environ
 

 

 
 
Le corps d’enduit:
Des adhérents de Maison Paysanne de l’Orne sont venu nous aider afin de réaliser ce travail conséquent dans la journée; la pluie et le froid étaient malheureusement au rdv ce qui n’a pas facilité la tâche…
 

 

 

 
Après une dure journée de labeur:
 

 

 

 
La couche de finition
Enduit taloché à l’éponge. Le ration de sable doit être assez important: 1 chaux pour 3 à 3,5 sable.
Pour faciliter le calcul pour 1 bétonnière avec 1 sac complet de chaux: une brouette arasée= 60litres, un sac de chaux NHL 3,5 CESA = 50 litres…
 

 

 
Il a fait chaud ce jour là, l’enduit à donc tendance à faiencer (micro fissures) malgré avoir beaucoup arrosé le pignon avant et pendant la prise de l’enduit afin de la ralentir.. Il y aura donc des fissures à reprendre après…
 
Le résultant est dans tous les cas satisfaisant!!